Comptabilité pour une société offshore

Dans la quasi totalité des cas, une société offshore n’a pas de requis de tenir une comptabilité et encore moins de déposer ou d’enregistrer ses comptes auprès du registre ou des services fiscaux de la juridiction.

Il est cependant important de noter qu’il est tout de même conseillé de tenir une comptabilité interne de son activité qui retrace toute l’activité commerciale.

Une des principales raison est de pouvoir démontrer que son activité est légale en cas de conflit avec une autorité ou un partenaire financier, par exemple avec la banque, qu’il ne s’agit pas de blanchiment d’argent ou de trafics illégaux quelconque.

C’est une comptabilité simple qui n’a pas besoin de prendre en compte des règles fiscales ou d’immobilisation mais qui se doit sincère et correspondre à la réalité.

Cela permet également d’avoir une visibilité sur la pérennité de l’entreprise, d’en connaitre sa valeur et de pouvoir justifier de son activité en cas de vente de la société ou de cessions de ses actions.