FLAG-FR +33 (0) 1 7654 2607
FLAG-SU +41 (0) 22 518 2475
FLAG-BE +32 (0) 2 808 3624

hong kong embeleme 150

Notre Dossier Hong Kong

FAQ, Questions & Réponses

Montages Offshore

CRÉER UNE SOCIÉTÉ A HONG KONG

Délais de création d'entreprise : 5 à 8 jours
Sociétés pré-constitués : Oui
Comptabilité : Obligatoire
Secrétariat : Oui
Actionnaire anonyme : Possible
Directeur anonyme : Possible
Devise : HKD (Dollar de Hong Kong= 0.11 Euros)

flag-hong-kongJuridictions
ONSHORE
OFFSHORE

Impôts : 0% à 17.5 %

Taux TVA : Aucune

Hong Kong

Hong Kong n’est pas un centre offshore au sens traditionnel du terme, mais plutôt un territoire qui offre un régime au faible taux d’imposition non discriminatoire régie par le « principe de territorialité » en vertu de laquelle seulement le revenu résultant ou provenant de Hong Kong est imposable dans la juridiction , ce qui en fait l’endroit idéal pour une société de portefeuille.

En tant que tel son attrait ne réside pas dans le secret serré et d’information d’entreprise et administratives des exigences minimales qui caractérisent un certain nombre de mer juridictions de l’île de la common law, mais plutôt des taux d’imposition faibles, le prince territorial de la fiscalité, l’absence totale de plus-values, des taxes retenues à la source, intérêts, impôts ainsi que l’absence de taxe de vente et de TVA.

La mise en place d’un bureau à Hong Kong ne se rendent pas de une société assujettie à l’impôt sur ​​les bénéfices lorsque celui-ci ne génère pas de profits de l’intérieur du territoire. En effet Hong Kong a été un choix de prédilection pour les sièges régionaux, pour cette raison.

Jusqu’à sa rétrocession à la Chine en 1197, Hong Kong a été une colonie britannique depuis 1842. C’est une région administrative spéciale sous la Basic law of Hong Kong. Dans la déclaration sino-britannique de rétrocession, la Chine garanti une relative autonomie à Hong Kong pour une durée de 50 ans après le transfert de la souveraineté, soit jusqu’à au moins 2047. C’est la politique du « Un pays, deux systèmes », Hong Kong conserve sa monnaie, son système politique, son système légal, ses équipes sportives internationales et ses lois sur l’immigration.

Hong Kong est l’une des places financières les plus importantes au monde et ce n’est pas un hasard car cela apporte de nombreux avantages, et n’est pas considéré comme un paradis fiscal. Les sociétés hongkongaises ont donc une très bonne image qui ne peut être comparée à des places telles que les Seychelles, les ïles Vierges ou le Delaware.

Les sociétés à Hong Kong disposent d’une gestion souples, d’un système bancaire efficace et d’une économie performante, avec des taxes et impôts relativement faibles voir nuls.

Il n’y a pas de société offshore à proprement parlé, mais un statut fiscal offshore pour les sociétés de Hong Kong qui bénéficie de la territorialité de la fiscalité. Seuls les sociétés qui exercent des activités sur place (vente, personnels et bureau, stock…) paiement un impôt sur les bénéfices de 17.5 %. Il n’y a pas de TVA ou de taxes sur les ventes et il n’existe ni contrôle des changes, ni taxes patronales, ni droit de successions sur les actions des non-résidents.

La règlement de Hong Kong est fortement influencée par la législation britannique et certaines règlementations sont quasi-identiques. C’est une économie ultra-libérale ouverte sur les échanges extérieures avec un interventionnisme très faible.