FLAG-FR +33 (0) 1 7654 2607
FLAG-SU +41 (0) 22 518 2475
FLAG-BE +32 (0) 2 808 3624

Coat_of_arms_of_Estonia

Dossier Estonie

autres pages utiles

FAQ, Questions & Réponses

Montages Offshore

liens utiles Estonie

CRÉER UNE SOCIÉTÉ EN ESTONIE

Délais de création de la société : 1 à 2 semaines
Comptabilité : Oui
Actionnaire anonyme : Non
Directeur anonyme : Non
Devise : EUR (Euro)

Juridictions
ONSHORE

Impôts : 0 %
(25% sur dividendes et divers)

Taux TVA : 20%

Création de société en Estonie

L’Estonie est situé en Europe de l’Est sur une superficie de 45 000 kilomètres carrés au bord de la mer Baltique du le golfe de Finlande, entre la Lettonie au sud et la Russie à l’est. La population est d’environ 1,3 millions d’habitants dont la langue officielle est l’estonien.

Le président de l’Estonie est habituellement élu pour un mandat de cinq ans, même si un second mandat est permis.

Cinq grands ports de fret sont présents en Estonie et sont des acteurs clés dans le commerce dans la région de la mer Baltique et dans les échanges entre la Russie et l’Europe occidentale. Les secteurs d’activité en Estonie comprennent l’ingénierie, l’électronique, les produits du bois, le textile, les technologies de l’information et des télécommunications. Le PIB par habitant est estimé à USD21,500. Le taux de chômage est supérieure à 10 % et la monnaie est l’euro.

Il n’y a aucun impôt sur les revenus ou les bénéfices des sociétés en Estonie tant qu’ils sont réinvestis, aussi il y a un impôt sur les dividendes de 25%. Les entreprises opérant dans les trois zones franches à Muuga (partie du port de Tallinn), Sillamäe Port et Valga peuvent bénéficier de réductions ou franchises de taxes et de droits de douane sur les marchandises importées,, traitées dans ces zones, puis exportés en dehors de l’Estonie. Les entreprises peuvent également bénéficier d’un certain nombre de subventions pour les développement des entreprises en collaboration avec l’U.E.

L’économie Estonienne est un exemple d’économie libérale en Europe Centrale et Orientale. En 2005, « The Wall Street Journal » situait l’Estonie à la 4ème place mondiale sur l’Index des libertés économiques, juste après Hong-Kong et Singapour et au même niveau de liberté économique que les Etats-Unis et l’Angleterre.
L’Estonie est devenue un des pays européen les plus attractif, favorisant la création d’entreprise en Estonie et l’attraction des investisseurs étrangers grâce à une politique économique libérale, des charges sociales et impôts peu élevés.

La particularité de ce pays se situe dans le fait qu’il n’est pas considéré comme une zone offshore, car membre à part entière de l’Union Européenne et de l’OCDE.

Les sociétés résidentes en Estonie ainsi que les établissements permanents de sociétés étrangères enregistrés auprès des autorités estoniennes ne sont pas non plus soumises à l’impôt sur les plus values à long terme.

CHARGES SOCIALES :

Le système en vigueur est très efficace et fonctionne sur le même mode de calcul, que se soit sur les bas ou les hauts salaires : 33% du salaire mensuel brut + 0.3% d’assurance chômage. L’impôt sur le revenu est prélevé à la source. La taxe professionnelle et la CSG/RDS n’existe pas en Estonie.

Il est préférable que les associés et le futur directeur soient présents en Estonie pendant toute la durée de l’ouverture, prévoir 2 jours. A défaut il faut prévoir des actes notariés dans le pays d’origine.