CRÉER UNE SOCIÉTÉ AU LIBERIA

Délais de création de la société : 1 à 3 jours
Comptabilité : Oui (pas de dépôt)
Actionnaire anonyme : Oui
Directeur anonyme : Oui
(nombre : autant que d'actionnaire avec maximum de 3)
Devise : LRD (Dollar Libérien) 1 XCD = 0.01 EURO

flag_liberia

Juridiction
OFFSHORE

 

Impôts : 0 %

Taux TVA : 0 %

Création de société Offshore non-résidente au Libéria

Les Sociétés Offshore non-résidentes au Liberia sont utilisés à l’échelle internationale depuis 1948, le Liberia est ainsi un pionnier mondial dans le secteur des services aux entreprises à l’étranger.

Le Liberia est situé sur la côte ouest de l’Afrique, à l’est de la Sierra Leone, au Sud de la Guinée et à l’Ouest de la Côte-d’Ivoire, et au nord de l’équateur. Le climat du Liberia est tropical.

La population du Liberia est d’environ 3,5 millions, dont 40% sont chrétiens, 20% de musulmans, et 40% avec les croyances autochtones.

L’état du Libéria a été fondé en 1847 par des immigrants d’origine africaine qui sont rentrés des Etats-Unis d’Amérique à leur continent natal, fondant une nation indépendante qui est la plus ancienne république en Afrique mais a connu des troubles politiques au cours des dernières années (guerre civile de 1993). Le 8 Novembre 2005. Ellen Johnson-Sirleaf a été élu Président et chef du gouvernement (et première femme élue chef d’Etat en Afrique) pour un mandat de six ans. Elle a été réélue en Novembre 2011 et les prochaines élections sont prévues en 2017.

Les registres de navires et des entreprises sont administrées en vertu d’un contrat légal entre les agents et la République du Liberia. Le Liberia est le 2ème registres maritimes du monde, et compte plus de 60 millions de tonneaux de jauge brute sous son pavillon. C’est un pays richement doté de l’eau, de ressources minérales, de forêts et d’un climat favorable à l’agriculture.

L’anglais est la langue officielle du Liberia mais il ya  seize langues autochtones, qui sont utilisés dans tout le pays. La devise est le Dollar libérien et le US Dollar et il n’y a aucun contrôle des changes.

La législation est basée sur le double système de droit écrit sur la base américaine / Common Law anglo pour le secteur moderne, et le droit coutumier sur la base de pratiques tribales non écrites pour le secteur indigène.

La loi sur les sociétés au Liberia modifiée de 2002 (Association Law) encadre le droit des sociétés, elle prévoit également les entités maritimes étrangères, les LLCs, les Limited Partnerships et les fondations privées.

Nous agissons commet comme l’agent exclusif enregistré pour toutes les société offshore non résidentes au Liberia, tels que:

• sociétés
• Sociétés à Responsabilité Limitée (SARL)
• général et les sociétés en commandite
• Fondations privées
• Entreprises d’affaires enregistrés (GR)
• Entités maritimes étrangères (FMES)

Les société non-résidentes offshore au Liberia sont rentables, confidentielles, simple à former et à administrer, et peuvent être formées en un jour ouvrable. Notre réseau mondial de bureaux de service sont disponibles pour légaliser et accepter des documents pour le dépôt – 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Les société non-résidentes Offshore au Liberia ne peuvent pas entreprendre d’activité au Liberia ni y posséder de biens ou exercer dans les secteurs des banques et de l’assurance.

Le nom d’une société offshore au Liberia ne peut avoir le nom d’une autre société existante au Liberia et peut être dans n’importe quelle langue mais le registre peut demander à ce qu’une traduction en anglais soit fournit, le nom doit également comporter un suffixe tel que Limited, Corporation, Incorporated, Aktiengesellschaft, Gesellschaft mit beschränkter Haftung, Société Anonyme, Sociedad Anónima ou tout autre suffixe indiquant que la société n’est pas une personne physique

Le capital-actions autorisé habituelle d’une société non résidente au Liberia est de 500 actions sans valeur nominale, ou un capital, d’une valeur nominale déclarée de US $ 50 000. Le capital autorisé au-delà de ce montant entraînera un droit de timbre additionnel sur l’incorporation ou lors d’une modification ultérieure. Le capital-actions autorisé peut être exprimé dans toute devise. Le capital social minimum émis est soit une action sans valeur nominale ou une action de valeur nominale.

Les actions nominatives, actions privilégiées, actions rachetables, actions avec ou sans valeur nominale et actions avec ou sans droit de vote, assorties de droits de classe et séries d’actions sont autorisées.

Les Sociétés non-résidents au Liberia ne sont pas soumis aux impôts sur le revenu si ce revenu provient de sources extérieure et que pas plus de 24% de l’actionnariat est détenu par des personnes assujetties à l’impôt au Liberia.

Le Liberia a conclu des accords de double imposition avec l’Allemagne et la Suède. Un traité avec le Canada a été signé mais n’est pas en vigueur. D’autre part un traité pour éviter la double imposition des revenus de transport et de l’aviation est en vigueur avec la Nouvelle-Zélande.

Ces traités ne s’étendent pas aux sociétés non-résidente au Liberia, mais peuvent bénéficier à des entités de la société libérienne.

Une société non résidente au Liberia n’a pas besoin de déposer ses états financiers, mais elle doit tenir une comptabilité afin de refléter la situation financière de l’entreprise.

Le nombre minimum d’administrateurs d’une société au Liberia dépend du nombre d’actionnaires. Si le nombre d’actionnaires est de trois ou plus, le nombre minimal d’administrateurs est de trois. Si il y a moins de trois actionnaires alors il doit y avoir un directeur par actionnaire. Les administrateurs peuvent être des personnes physiques ou morales, et ne sont pas nécessairement les résidents du Liberia. Le nombre minimum d’actionnaires est un.

Une entreprise au Liberia doit nommer un secrétaire de la société qui peut être une personne morale ou une personne physique, il peut être de n’importe quelle nationalité et ne doit pas être domicilié au Liberia.